Blog du Modérateur - 19/10/2018

La solution de Social Listening Digimind vient de publier un livre blanc qui s’attarde sur une problématique très actuelle : les micro-influenceurs. Nombreuses sont les marques qui s’interrogent sur cette problématique dans le cadre de leur prospection ou de la fidélisation de leurs clients. Ces personnes publiques possèdent généralement des comptes moins gonflés en fans et en followers que les influenceurs « stars ». En revanche, elles arrivent à capter une audience particulièrement réceptive et engagée. Dans son étude, Digimind se penche sur l’intérêt pour les marques de les solliciter et sur la manière de le faire. Comment mener ce type de campagnes ? Quelles KPIs mettre en place ? Comment les analyser ?

Définir le micro-influenceur

Digimind débute son analyse par la définition du micro-influenceur et de son profil. Si le terme est souvent utilisé, il ne l’est en effet pas toujours à bon escient.

"Le nombre de followers/abonnés du micro-influenceur varie entre 9000 et 100 000 abonnés en fonction du pays, du secteur, de la marque et du réseau social"

Ce chiffre n’est pas immuable, il peut être amené à varier selon les secteurs et les marchés concernés. L’impact sur les abonnés et leur engagement, par exemple, peuvent faire bouger les lignes.

lire la suite